Discuz! Board's Archiver

wgi7lo6xdb 發表於 2013-5-30 18:40

polo burberry muet sur d’éventuelles rétrocommissions. Un peu léger

ve française,[url=http://www.burberrypascherffemme.com]polo burberry[/url], être requis de témoigner». Mais il peut, objecte l’avocat des familles, Me Morice, témoigner volontairement.Ce qu’il dit sur le dossier: Balayant «une polémique qui n’a pas lieu d’être», il a promis, samedi, «d’aider la justice en communiquant tous les documents» «en temps et heure». Le PS, comme certaines des familles de victimes,[url=http://www.burberrypascherffemme.com]chemise Burberry[/url], y voient l’aveu qu’un «certain nombre de documents n’avaient pas été déclassifiés». Pour défendre le chef de l’Etat, son secrétaire général Claude Guéant avait, la veille, dénoncé les «insinuations» et autre «rumeur malveillante» qui «ne concernent en rien» Sarkozy.Jacques ChiracPourquoi il est cité: C’est lui qui, peu après sa victoire à la présidentielle de 1995, demande de faire place nette dans les contrats d’armement pour couper court à d’éventuels flux de rétrocommissions. Soupçonnant que l’arrêt du versement des commissions avait provoqué l’attentat en représailles, les familles des victimes comptaient attaquer Chirac pour mise en danger de la vie d’autrui.Ce qu’il dit sur le dossier: Selon son avocat, Me Jean Veil, une plainte contre l’ancien chef de l’Etat n’a constitutionnellement «aucune chance de prospérer».Charles MillonPourquoi il est cité: Ministre de la Défense de Chirac, il révise, selon l’instruction présidentielle, les contrats d’armement, et supervise l’enquête des services secrets de la DGSE.Ce qu’il dit sur le dossier: Ses déclarations de la semaine dernière au juge Van Ruymbeke ont relancé l’affaire. Il révèle que le versement de commissions sur les contrats Agosta (au Pakistan) et Sawari II (frégates vendues à l’Arabie Saoudite) a été stoppé à cause de soupçons de rétrocommissions. «Pour le contrat pakistanais, au vu des rapports des services secrets et des analyses (...), on a eu une intime conviction qu’il y avait rétrocommissions», raconte-t-il,[url=http://www.burberrypascherffemme.com]t-shirts Burberry pas cher[/url], sans confirmer un lien avec le financement de la campagne Balladur.Dominique de VillepinPourquoi il est cité: Secrétaire général de l’Elysée en 1995, après la victoire de Chirac, il est tenu au courant des forts soupçons de rétrocommissions, sans en savoir plus sur le «nom des bénéficiaires», précise l’avocat de Villepin, Me Metzner. Millon dit qu’il a, à l’époque, été «en lien direct» avec les collaborateurs de Chirac, «en particulier» avec Villepin qu’(il tenait) «régulièrement informé des investigations».Ce qu’il dit sur le dossier: Il a fait état de «très forts soupçons» de corruption en 1995 en marge de contrats d’armement, tout en concédant ne pas avoir de «preuve formelle». «A (sa) connaissance, il n’y a aucun lien» entre l’arrêt de commissions et l’attentat, ajoute-t-il. A sa demande, Villepin doit être entendu par Van Ruymbeke cette semaine. Audition que réclamaient aussi les familles qui ont décidé de surseoir à la plainte contre l’ex-secrétaire général de l’Elysée.Alain JuppéPourquoi il est cité: Il est Premier ministre de 1995 à 1997. «C’est lui qui, depuis Matignon en 1995, a autorisé les écoutes téléphoniques réalisées sur des membres du cabinet de François Léotard», explique Me Morice, justifiant la demande d’audition.Il est aussi sollicité, en tant que nouveau ministre de la Défense, pour déclassifier de nouveaux documents confidentiels.Ce qu’il dit sur le dossier: Juppé confirme qu’en 1995, Chirac lui a dit son intention de «suspendre le versement de certaines commissions liées à des ventes d’armes» car cela n’était «pas clair». La consigne «a été appliquée, je n’en sais rien de plus», élude-t-il, muet sur d’éventuelles rétrocommissions. Un peu léger, selon les parties civiles.Par ailleurs, le ministre de la Défense, qui se dit prêt à répondre à une convocation de la justice, promet que «les documents qui pourraient intéresser les juges d’instruction seront déclassifiés», après avis de la commission sur le secret défense.  Karachi: «Aucune procéd
Related articles:

  
   [url=http://ly.sdnews.com.cn/gaodu/E_ReadNews.asp?NewsID=424]http://ly.sdnews.com.cn/gaodu/E_ReadNews.asp?NewsID=424[/url]
  
   [url=http://bbs.7366.com/forum.php?mod=viewthread&tid=7865919]http://bbs.7366.com/forum.php?mod=viewthread&tid=7865919[/url]
  
   [url=http://www.tcm-serve.com/patientbbs/upload/forum.php?mod=viewthread&tid=4987762]http://www.tcm-serve.com/patientbbs/upload/forum.php?mod=viewthread&tid=4987762[/url]

頁: [1]

Powered by Discuz! Archiver 7.0.0  © 2001-2009 Comsenz Inc.