Discuz! Board's Archiver

el7dicuj77 發表於 2013-5-30 19:18

chemise Burberry les émeutes ont été marquées par l'usage d'armes à feu

formes: bavures policières ou incidents avec la police, suivis de violences dans les quartiers touchés.Depuis 2005, les émeutes ont été marquées par l'usage d'armes à feu, notamment à Villiers-le-Bel en 2007, ce qui n'avait jamais été le cas jusqu'alors. Il semble donc que la violence augmente. Le différence avec 2005 c'est qu'elle ne se généralise pas. C'est 2005 qui fait exception de ce point de vue.lo22: Les émeutes en banlieue ont-elles suscité une prise de conscience dans le reste de la société? Qu'est-ce qu'il en reste? Disons que depuis 30 ans, chaque émeute importante (1981 aux Minguettes, 1990 à Vaux-en-Velin, 1998 à Toulouse, 2005 à Clichy) suscite à la fois une prise de conscience, notamment à travers la presse, et des promesses gouvernementales, par exemple le fameux plan Marshall des banlieues.A chaque fois, la société française semble redécouvrir l'existence et la réalité de ce qui se passe dans un certain nombre de quartiers. Puis tout s'efface, tout s'oublie jusqu'à la prochaine émeute. Et rien n'est véritablement fait.KarlMarx: Où est donc passé le fameux plan pour les banlieues de Fadela Amara? Le plan Amara est un bon exemple de promesses et d'ambitions. Et puis, il s'est enlisé dans l'indifférence interministérielle et dans une forme d'impuissance politique. Il n'a finalement abouti qu'à très peu de choses. Même Fadela Amara le reconnaît.KarlMarx: J'entendais ce matin, sur France Inter, un habitant de Clichy expliquant la "discrimination géographique" à l'emploi subie. La Halde peut-elle se saisir de ces cas ? Si non, pour quelles raisons? La discrimination est en général multiforme. Les habitants  la subissent la plupart du temps pour un ensemble de raisons qui se cumulent: l'adresse, le lieu d'habitation, le quartier qui a souvent une réputation... Mais aussi la couleur de peau, le nom,[url=http://www.burberrypascherffemme.com]chemise Burberry[/url], parfois l'attitude, le «look». C'est l'ensemble de ces dimensions qui «explique» à la fois la discrimination subie, notamment dans la recherche d'emploi, mais aussi la ségrégation urbaine.Lucas: Les différents trafics qui existent dans les banlieues ne sont-ils pas une chance pour les habitants des banlieues, souvent en marge de notre système économique légal ? L'économie souterraine va du travail au noir à de multiples services que se rendent les habitants dans un certain nombre d'endroits très paupérisés. Cette économie souterraine est indispensable à la survie de la plupart des familles. Par ailleurs, sur cette économie souterraine se greffe souvent du trafic de stupéfiants,[url=http://www.lacostepaschertteeshirt.com]lacoste pas cher[/url], plus problématique pour les habitants en ce qu'il génére à la fois de l'insécurité, de la pression, et de l'enfermement.Aline_Maginot: Tiens, puisqu'on évoque les trafics, que changerait une légalisation du cannabis ? Coccinelle: Certains prônent la dépénalisation du cannabis pour enrayer le trafic de drogue? Qu'en pensez-vous? La question de la dépénalisation du cannabis est plus large que la question du trafic puisqu'elle concerne aussi les consommateurs. La France est l'un des pays où la consommation de cannabis est la plus élevée. Il semble donc que les politiques de prohibition ont largement échoué à enrayer la consommation et bien évidemment elles engendrent aussi tout un ensemble de trafics. Donc de ce point de vue là, je suis favorable à la dépénalisation.CM: Comment peut-on espérer changer les choses si les moyens humains (ex. avec l'éducation : nous subissons des suppressions de postes et de moyens budgétaires importants depuis quelques années) continuent de diminuer ? C'est le serpent qui se mord la queue, non ? blbb: Est-ce que la vie économique souterraine est -elle plus importante qu'avant ? Qu'est-ce qui fait "tenir " malgré tout ces quartiers ? Pourquoi une telle volonté politique à ne rien faire ? Je crois qu'une des principales difficultés est sur le plan politique. Les habitants des «quartiers en difficulté» votent très peu, participent très peu, et n'ont que très peu de relais politiques,[url=http://www.lacostepaschertteeshirt.com]lacoste shirt[/url], ce qui se traduit par une in
Related articles:

  
   [url=http://ru.luckbeijing.com/forum.php?mod=viewthread&tid=5487488&extra=]http://ru.luckbeijing.com/forum.php?mod=viewthread&tid=5487488&extra=[/url]
  
   [url=http://www.wingbeetles.com/discuz/home/space.php?uid=92136&do=blog&id=1434722]http://www.wingbeetles.com/discuz/home/space.php?uid=92136&do=blog&id=1434722[/url]
  
   [url=http://bbs.niu-x.com/forum.php?mod=viewthread&tid=294111]http://bbs.niu-x.com/forum.php?mod=viewthread&tid=294111[/url]

頁: [1]

Powered by Discuz! Archiver 7.0.0  © 2001-2009 Comsenz Inc.